http://www.nouveau-monde.net/livre/?GCOI=84736100490090&fa=details

En 1952, Edgar Morin intègre le CNRS, où il fait ses premières recherches et études en sociologie du cinéma, et entre à l'Institut de filmologie à la Sorbonne. Dix ans plus tard, il écrit le journal du tournage du film qu'il coréalise avec Jean Rouch, "Chronique d'un été". Entre ces deux dates, il publie dans différentes revues académiques ou critiques une quarantaine d'articles, tous consacrés au cinéma. Ces textes - pour la plupart introuvables aujourd'hui - s'ajoutent à deux études cinématographiques inédites sur l'étranger et la mort pour composer une étonnante constellation.

Cet ouvrage s'attache aux quêtes sensibles d'Edgar Morin. Après "L'Homme et la mort" et avant "La Méthode", le cinéma est pour lui un champ d'investigation qui interroge "le comment" de la vie, un cinéma-essai, un art de la complexité.