Photo BachetProfesseur émérite de sociologie

Daniel Bachet a été Directeur de département au Centre d'Études des systèmes et des technologies avancées (CESTA) puis chargé de mission au Commissariat Général du Plan de 1988 à 1994. Chargé de mission à l'Agence Nationale pour l'amélioration des conditions de travail (ANACT) en 1994, il a exercé des activités de conseil auprès des entreprises. D'abord Maître de conférences à l'Université d'Evry, il a été nommé ensuite professeur des Universités en 2010.

Daniel Bachet est Directeur de thèses et a participé en qualité de rapporteur et de membre du jury à plusieurs soutenances de thèses.

Domaines d’expertise

Sociologie et économie de l’entreprise, sociologie du travail et des organisations, sociologie et économie de la finance, Économie sociale et solidaire.

Thèmes de recherche

L’axe central des recherches de Daniel Bachet a pour objectif de construire les liens qui unissent le travail, l’entreprise et l’emploi. Cette construction passe par une refondation de l’entreprise dont la finalité institutionnelle doit être précisée. La démarche engagée permet d’éclairer les formes actuelles du rapport salarial dans ses multiples déclinaisons : l’organisation des pouvoirs dans l’entreprise, les droits de propriété, la mobilisation des salariés, l’efficacité économique et sociale ou encore la santé au travail. Il s’agit d’appeler l’attention sur les rapports d’interdépendance entre choix stratégiques des entreprises, équilibres économiques et dynamique sociétale. Daniel Bachet souhaite proposer la construction d’outils et d’architectures socio-économiques permettant de prendre des décisions plus conformes aux attentes de la société dans son ensemble en termes de production et de répartition de richesse (biens et services) de qualité du travail, de qualification et de création d’emplois.

Ses recherches portent également sur les fondements et la possibilité d’une autre finance non capitaliste afin de mieux valoriser le travail et l’emploi.

Publications

Ouvrages et directions d’ouvrages

 

Dépasser l'entreprise capitaliste, travail, écologie, propriété (en collaboration avec Benoît Borrits et Bernard Friot), Éditions du Croquant, Vulaines-sur-Seine, 2021.

Reconstruire l'entreprise pour émanciper le travail, éditions Uppr,Toulouse, 2019.

Critique de la finance capitaliste, Pour un financement solidaire, Éditions du Coquant, Vulaine-sur-Seine, 2015. Lauréat du Mot d'Or francophone 2016 des Auteurs.

L’autre finance. Existe-t-il des alternatives à la banque capitaliste ? (en collaboration avec Philippe Naszályi), Les éditions du Croquant, Broissieux, octobre 2011.

Du travail à l’entreprise. Refonder les règles du jeu économique et social, Éditions Universitaires Européennes, Sarrebruck, 2010.

Les fondements de l’entreprise, Construire une alternative à la domination financière, Éditions de l’Atelier, Paris, 2007.

Sortir de l’entreprise capitaliste (en collaboration), Les éditions du Croquant, Broissieux, 2007.

La société de partenariat (en collaboration avec Pierre Dommergues) (éd), Ed. Afnor-Anthropos, Paris, 1988.

Redéploiement industriel et espace de travail (éd), Ed. CESTA, Paris, 1987.

Décider et agir dans le travail (éd), Ed. CESTA, Paris, 1985.

 

Rapports officiels publiés à la documentation française

 

France : le choix de la performance globale, commission compétitivité française du XIe Plan,1992, (rapporteur général).

L'automobile, Les défis et les hommes, rapport du groupe de stratégie industrielle "automobile",1992, (co-rapporteur).

L'usine du futur, rapport du groupe de prospective,1990, (co-rapporteur).

Europe technologique, industrielle et commerciale, rapport de commission pour le Xe Plan, 1989, (co-rapporteur).

 

Articles dans des revues à comité de lecture et chapitres dans des ouvrages collectifs (depuis 1995)

 

 « Système d'information comptable et démocratie dans l'entreprise », Revue ouverte d'ingénierie des systèmes d'information, n°2, avril 2020.

 « Raison d'être des entreprises, normes comptables et choix politiques », Mouvements, n° 97,2019, p.149-158.

 « Travail et émancipation », Nouvelle Revue du Travail, n° 14/2019.

 « Servitude et émancipation, Travail, organisations, marchés : quelles nouvelles règles ? », La Pensée,n°384,dernier trimestre, 2015.

 « Le terrorisme Djihadiste, ses causes, ses effets et ses suites », L'homme et la société, 2015/1, n° 195-196,pp. 25-28.

 « Refonder l'entreprise ? Éléments de réflexion pour une autre gestion »  (en collaboration avec Jean-Luc Metzger et Salvatore Maugéri), Nouvelle Revue du Travail, n° 3/2013.

« De la finance au travail : finalités institutionnelles des entreprises et critères de gestion » (en collaboration avec Frédéric Compin), revue La Pensée, n° 375, juillet/septembre 2013.

« Gouverner et évaluer par les chiffres : un nouvel obscurantisme », in L’obscurantisme de l’argent, Fléau du XXIème siècle in Grou P (dir), L’Harmattan, 2013.

« La médecine du travail entre crise et refondation », in Aballéa F., Mias A., (dir.), Organisation, gestion productive et santé au travail, Paris, Octarès, 2013.

« La rationalisation néo-libérale. Quelles perspectives pour le travail et l’entreprise ? », In Goussard L., Sibaud L.(dir.), La rationalisation dans tous ses états, Paris, L’Harmattan, 2013.

« Can cooperative banking become an alternative to capitalist finance ? » in William Barnett and Fredj Jawadi (Eds), Recent developments in alternative finance : empirical assessments and economic implications, Emerald publishing, Bingley, UK, 2012.

« La banque coopérative peut-elle devenir une alternative à la finance capitaliste ? », Revue des Sciences de Gestion, mai-août 2012.

« Résistance, autonomie et implication des salariés. Quelle sociologie pour le travail ? », Les Mondes du Travail, novembre 2012.

« Des pratiques professionnelles sous tension. L’examen clinique des salariés en médecine du travail », Actes de de la recherche en sciences sociales, n° 188, juin 2011.

« La finance et l’entreprise : des liaisons dangereuses », La Pensée, n° 361, janvier-mars 2010.

« Gouvernance d’entreprise et insécurité d’emploi », in Une économie politique de la sécurité, C. Serfati (éd), Ed. Khartala, 2009.

« Entreprise et démocratie », in Démocratie participative et transformation sociale, Éditions Syllepse, 2008.

 « Pour sortir de la domination financière », L'Expansion Management Review, n°131, décembre 2008.

« Sociologie des organisations et de l’entreprise », La Pensée, n° 343, juillet-septembre 2005.

« Économie des organisations et des entreprises : critiques et perspectives », La Pensée, n° 336, octobre-décembre 2003.

« L’entreprise et les normes de performance » in La puissance des normes, C. Durand et A. Pichon (sous la direction de), Ed. L’Harmattan, 2003.

« Przedsiebiorstwo wobec kapitatu finansowego » revue Bez DOGMATU, n° 54, jesien 2002.

« Le travail et l’entreprise à l’épreuve du capital financier », in Les sociologies critiques du capitalisme, en hommage à Pierre Bourdieu (sous la direction de J. Lojkine), Actuel Marx Confrontation, 2002.

« Gérer autrement l’entreprise » in Refaire la politique, T. Andréani, M. Vakaloulis (sous la direction de), Syllepse, 2002.

« Social-Liberalism in France » (en collaboration avec J-P. Durand), revue Capital and Class, n° 75, Autumn 2001.

« Le tiers secteur : le retour de la troisième voie », L’Homme et la Société, n° 135, 2000.

 « Les ambivalences d'une institution en quête de légitimité : le cas de la médecine du travail », Les cahiers rationalistes, n° 540, janvier 2000.

 « Le capital, le travail et l'entreprise », Issues, n° 55-56, septembre 2000.

 « Intensification du travail, productivité et taux de rentabilité » (en collaboration avec Isabelle Rogez), Syndicalisme et Société, vol.3, septembre 2000.

« Les conditions économiques de la nouvelles division du travail », in La nouvelle division du travail, ouvrage publié sous la coordination de G. Bollier et Cl. Durand, Les éditions de L’Atelier, 1999.

« Du travail comme coût au travail comme source de développement », Sociologia Del Lavoro, n° 66-67, 1997.

 « L'ergonome, le compromis et le système » (en collaboration avec Isabelle Rogez), Performance humaines et techniques, n° hors série, septembre 1996.

« Organisation et indicateurs de gestion: dépassement ou crise du modèle classique d'organisation. Le cas de la productique », revue Sociologie du travail, XXXVII, 1/1995.

 « Le travail entre organisation et gestion », Travail , n° 34,1995.

 

Principaux articles dans des revues à comité de lecture et chapitres dans des ouvrages collectifs avant 1995

 

 « Les constructeurs européens face aux défis japonais : stratégies industrielles et modernisation sociale dans l'industrie automobile » (en collaboration avec Peter Auer et Pascal Charpentier), in Compétitivité, organisation du travail et place des salariés, édition de l'ANACT, 1993.

« Les limites du libéralisme », Les cahiers rationalistes, n° 428, 1988.

 « High Tech, culture d'entreprise et changement social (en collaboration avec Aurore Birba-Bachet) », Le progrès technique, n°1, 1987.

 « Violence, espace et habitat », Espace et sociétés, N° 40,1982.

 « A propos du travail social », Economie et société, n°21, 1981.

 « Systèmes et contradictions dans les institutions socio-éducatives », Raison Présente, n° 51, 1978.

 « La délinquance juvénile: notions théoriques et conséquences pratiques », Raison Présente, n° 42, 1977.

 

  Autres articles publiés dans des revues, sites et journaux

 

 « La difficile construction d'un nouveau bloc hégémonique, sortir de la servitude passionnelle », Site Le Vent se lève, 3 août 2020.

 « Niveaux de décision, critères et choix de gestion dans les entreprises », Site Nonfiction , 5 février 2020.

 « L'importance d'un État stratège pour émanciper le travail », Marianne site, 12 mai 2020.

 « Voir autrement l'entreprise pour émanciper le travail », Marianne site, 12 juin 2019.

 « Refonder l'entreprise pour construire une alternative à la domination financière et pour valoriser le travail, in revue Espaces Marx, n° 35, Dossier coordonné par Richard Sobel, 2015.

 « Une autre approche des entreprises et de la gestion pour valoriser le travail et l'emploi », Économie et Politique, n° 704-705, mars-avril 2013.

 « Une entreprise refondée pour une nouvelle efficacité économique, sociale et écologique », L'Humanité, 15 février 2013.

 « Europe et mondialisation : recherche contradictoire d'alternatives » in Rapport sur la situation économique et sociale, CGT, 2003-2004.

 « Riboud and Co », L'Humanité, 5 avril 2001.

  « La société de capitaux contre l'entreprise »  (en collaboration avec Isabelle Rogez), Le Monde, 15 mai 2001.

  « La société de capitaux contre l'entreprise: les cadres basculent » (rencontre avec Stéphane Rozès), Économie et Politique n°558-559, 2001.

  « La mondialisation, qu'est-ce que c'est ? » (rencontre avec Gérard Destane de Bernis), Les cahiers d'Espace Marx, février 2000.

  « Le travail en mutation »(rencontre avec Danièle Linhart), Axiales, n° 4, 2000.

  « L'économie solidaire. Portée et limite du tiers secteur » , Économie et Politique,n° 548-549, mars-avril,2000.

  « De la souffrance au travail à la mise en question des tabous économiques », Économie et Politique, n° 271-272, novembre-décembre 1999.

  « Intervention sur la mondialisation », In Mondialisation, ouvrage collectif dirigé par Jean Magniadas, Espace Marx, 1999.

  « Quelle performance pour les entreprises et pour l'emploi ? », Économie et Politique,n° 259-260, novembre-décembre 1998.

  « Un travail renouvelé» , Regards sur la Cité, mars 1997.

  « La performance globale » , Personnel, n° 364, 1995.

  « Travail, performance globale et emploi »(en collaboration avec Jacques Durraffourg), Regards sur la Cité, octobre 1995.

  « Mutation technologique et modernisation » (en collaboration avec Philippe Clerc), République, n° 5, 1989.

  « Expression ouvrière autonome et conseils ouvriers », revue Non !, n° 10, 1981.

  « L'enfant et la production disciplinaire », Revue Non !, n° 9, 1981.

  « Secteur social et capitalisme » revue Non ! , n° 5, 1980.

  « Les nouvelles filières de la ségrégation », Revue Non !, n° 2, 1980.

   « Démocratie et travail social », Critique socialiste, n° 36-37, 1979.

 

Notes de lectures

 

Plusieurs dizaines de notes de lecture dans différentes revues depuis 1980 en particulier dans Alternatives économiques, Raison Présente, La Pensée, Non !, Enjeu, le mensuel de l'Anact, Regards, La Revue des Sciences de Gestion, La Nouvelle Revue du Travail (NRT), ou sur des sites comme Nonfiction.

 

      Colloques (depuis 1997)

 

 "Refondation de l'entreprise et logique comptable", intervention dans le cadre du RIODD (Réseau international de recherche sur les organisations et le développement durable), 13ème congrès du RIODD, Grenoble, 16-18 octobre 2018.

« Quelles alternatives à la mondialisation économique et financière »,  Conférence dans le cadre de la journée d’étude « Crise de la globalisation ou globalisation de la crise », jeudi 21 septembre 2017, Université d’Evry.

 Colloque international de l’Université libre de Bruxelles (ULB) de Bruxelles le 28-29- et 30 janvier 2016 « Penser l’émancipation ». Intervention sur le thème « Quelles nouvelles règles du jeu  pour l’entreprise et le travail ? » 

 Organisation de la journée « Faut-il rembourser ou annuler la dette ? » et intervention en séance plénière sur le thème « La dette publique : origines, conséquences et perspectives », 24 avril 2013, Université d’Evry Val-d’Essonne.

« La santé…une valeur marchande », intervention à la journée du jeudi 24 janvier 2013 « La loi HPST : oubli de l’éthique », Université d’Evry Val-d’Essonne, Comité d’Entente départemental Essonne, Association DEUST travail social.

« Démocratie et gouvernement par les nombres », Colloque Script-UFR LAM, Art, Langue et interculturalité. Alternatives au paradoxe de la globalisation, Université d’Evry Val-d’Essonne, 27 et 28 mars 2012.

« Quelle finance pour le progrès économique et social ? », Colloque International, Dynamique de la Culture de la Paix, Evry, 9-10-11 mai 2011.

« La médecine du travail entre crise et refondation. De l’institution aux pratiques professionnelles », Colloque de l’Université de Rouen, 16 et 17 décembre 2010, Organisation, gestion productive et Santé au Travail.

« Quelles nouvelles finalités institutionnelles pour les banques et pour les entreprises ? », IIIe Colloque du DEUST Travail social, « Existe-t-il des alternatives à la banque capitaliste ? », Evry, 8 octobre 2010.

« Dynamique de l’entreprise et du travail dans le capitalisme déréglementé. Quelles perspectives ? », Journées Internationales de Sociologie du Travail, Nancy, 24, 25 et 26 juin 2009.

« La rationalisation néo-libérale et ses conséquences sur le travail et l’emploi », Simposio Internacional, Universitad Autónoma Metropolitana, Mexico, 28-30 octobre 2009.

« La rationalisation néo-libérale. Quelles perspectives pour le travail et l’entreprise ? », Journées Scientifiques du Centre Pierre Naville, Evry, 22-23 octobre 2008.

« Le Gouvernement d’entreprise, le travail et l’emploi », Atelier International organisé par l’Institut Universitaire d’Études du Développement » (IUED) à Genève sur le thème La mondialisation : quels enjeux de sécurité ? 24-25 novembre 2006.

« Du cœur vers les marges. A propos du système productif et financier », Journées Scientifiques du Centre Pierre Naville, Evry, 23-24 septembre 2004.

« Le travail et l’entreprise à l’épreuve du capital financier », Congrès Marx International III, Université de Nanterre, 1-2 octobre 2001.

« Mondialisation et travail », Congrès International des sociologues de langue française, Québec, 2-3 juillet 2000.

« Du travail comme coût au travail comme source de valeur et de développement », « VIe Journées de Sociologie du travail », Bruxelles, 5-7 novembre 1997.

 

Organisation de colloques et de rencontres internationales avant 1997

 

Co-organisateur du colloque national "Recherche et technologie" et rédacteur du thème "santé et secteur social", ouvrage publié sous le titre Un élément moteur pour sortir de la crise, La documentation française, 1982.

Organisateur du colloque international "Sortir de la crise" et ouvrage publié sous le titre Out of crisis, A project for European Recovery, Spokesman, 1983.

Organisateur du colloque national de Sophia Antipolis à la demande du Ministre de la Recherche et de l'Industrie et ouvrage publié à La documentation française sous le titre Régions, Recherche et Industrie, 1983.

Organisateur du colloque international sur l'entreprise en Europe et ouvrage publié sous le titre Mutations technologiques, changements socio-culturels et systèmes de travail , éditions du CESTA, 1986.

 

Organisation de conférences et de séminaires dans le cadre du Centre Pierre Naville

 

Ces conférences (dont certaines ont été filmées et sont en ligne sur Youtube) et ces séminaires organisés et animés par Daniel Bachet depuis 2005 portaient sur des thèmes centraux de la sociologie, de l'économie, de l'anthropologie et de la gestion.

Principaux invités et conférenciers : Samir Amin, Olivier Favereau, Bernard Friot, Jacques Généreux, Maurice Godelier, Frédéric Lordon, François Morin, Jacques Richard, Jacques Sapir.

 

Enseignements (jusqu'en 2018)

Cours Magistral : « Dominations Sociales » et « Individus et Socialisation » (2ème année de Licence de Sociologie) :

Ces deux cours de sociologie générale devaient permettre de sensibiliser les étudiants à quatre champs (ou domaines) sociologiques : le travail, l’urbain, la famille et l’éducation. L’objectif n’était pas de conduire une analyse exhaustive dans chacun des domaines mais de choisir quelques grands thèmes susceptibles de structurer la réflexion (Toyotisme et flexibilité, violences urbaines, domination masculine et rapport social au savoir par exemple).

Il s’agissait de montrer comment il est possible de mettre en rapport de manière intelligible, d’un côté les règles du jeu et les contraintes sociales et économiques et de l’autre les comportements et les conduites des agents.

Cours Magistral : « Entreprise et Gestion » (3ème année de Licence de sociologie) :

L’objectif du cours était de situer l’entreprise dans une perspective historique en s’appuyant sur des études d’histoire, de sociologie, d’économie et de droit. Il s’agissait également de construire les liens qui unissent le travail, l’efficacité économique et la négociation sociale au cœur de l’actuelle mondialisation. Il s’agissait enfin de montrer comment s’articulent les choix stratégiques des entreprises avec les outils de gestion, l’organisation du travail et l’emploi.

Cours Magistral : « Sociologie Politique » (2ème année de Licence AES) :

Ce cours s'est employé à présenter les enjeux, les mécanismes et les acteurs qui animent la compétition pour la conquête et l’exercice du pouvoir. Il cherchait également à analyser les modalités de mise en œuvre d’un certain nombre de politiques publiques. Les thèmes clefs présentés étaient le pouvoir politique, l’État, les gouvernements et les partis ou encore les mouvements sociaux et les politiques publiques.

Cours Magistral et Travaux Dirigés de « Gestion » (Licence et Master 1 biologie).

Cours Magistraux sur le thème de la « Performance Globale » pour le Master 2 « Recherche » en Sociologie, pour le Master 2 « Villes, gouvernance et territoires » et pour le Master 2 « Sciences de la production et des Organisations » :

En s'appuyant sur de nombreuses expériences et sur des cas concrets, Daniel Bachet a montré comment il était possible de mettre en cohérence les stratégies des directions avec l’organisation de l’entreprise et les compétences des salariés pour promouvoir la santé au travail, le maintien dans l’emploi et l’attractivité des territoires.

Responsabilités (jusqu'en 2015 pour les responsabilités pédagogiques et administratives, Master 2 et Conseil d'Administration)

Directeur du Master 2 « Science de la production et des organisations » (SPO).

Membre du Conseil d’Administration de l’université d’Evry et du CHSCT.

Membre du comité scientifique de lecture (CSL) de la Revue des Sciences de Gestion.

Conseiller de la rédaction de la revue La Pensée.

Conseiller de la rédaction de la revue Economie et Politique.

Membre du comité de rédaction de la revue Les Possibles de l'association Attac.

Formation et parcours professionnel

Doctorat de sociologie obtenu en 1993 à Université de Paris VII-Jussieu.

Habilitation à Diriger des Recherches obtenue en 2007 à Université Paris 8.