Enseignante-chercheure, Maître de conférences en sociologie                                                               

    

                                                                                                                         

 

 

 

                                                                                                     

                                                                                                                                                 

 

 

Arnaud Guyonvarc’h, Londres, avril 2015, objo.weebly.com                                                                                                                                                   

                                                                                                                                                                       

Domaines   
                                         

  • Sociologie du travail et de l'emploi
  • Sociologie des sciences et des techniques

Thèmes de recherche

  • Restructurations d'entreprises et licenciements
  • Rapport au travail des cadres
  • Gestion des ressources humaines
  • Systèmes éducatifs et professionnalisation
  • Le travail des chercheurs en biologie de synthèse
  • Nouvelles technologies et sociétés

Publications

Ouvrages

  • Guyonvarch Mélanie, Performants... et licenciés. Enquête sur la banalisation des licenciements, Presses Universitaires de Rennes, 2017.

           Lien éditeur: https://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4390

Chapitres dans des ouvrages collectifs

  • Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « Points de vue éthiques sur la biologie de synthèse. La « marche du progrès » en question », in Emmanuel et François Hirsch, Les nouveaux territoires de la bioéthique. Traité de bioéthique IV, Érès, pp. 307-317, 2018.
  • Guyonvarch Mélanie, « Défendre le travail ou le remettre à sa place ? Quelques réflexions sur la valorisation du travail et ses critiques », in Quand le travail se dévoile. Naturalisation et construction sociale dans le travail et l’emploi aujourd’hui, Fortino Sabine, Leduc Sacha et Moeneclaey Vincent, (à paraître).
  • Guyonvarch Mélanie, « Cadres, managers et techniciens face aux plans sociaux : de l’éloge du nomadisme à la mobilité subie », in Cadres, classes moyennes, vers l’éclatement ? P. Bouffartigue, C. Gadéa, S. Pochic (dir.), Armand Colin, 2011: pp.151-160.
  • Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « Entre adhésion et détachement. L’engagement au travail des salariés qualifiés en situation de routine et en situation de crise », in Travail et don, Jacquot L. et Kraemer C. (dir.), Presses universitaires de Nancy, 2011 : pp.511-526.
  • Guyonvarch Mélanie, « Violences euphémisées, violences démultipliées ? Gestionnaires des ressources humaines et banalisation du licenciement », in Violences et travail, JP. Durand et M. Dressen (dir.), Octarès, 2011: pp.253-263.
  • Guyonvarch Mélanie et Zamora Claudia, « À quoi sert l’université ? Éléments de réflexion sur les réformes universitaires en cours et à venir », in Le sociologue en train de se faire. Travail réflexif sur le statut d’étudiant-enseignant-chercheur, Tiffon G. et Garcia V. (coord.), L’Harmattan, 2009 : pp. 67-90.
  • Guyonvarch Mélanie, « Globalisation économique et normalisation des licenciements. Le cas d’un plan social dans un groupe pharmaceutique (2003) », in E. Baumann, L. Bazin, P. Ould Ahmed, P. Phélinas, M. Selim, R. Sobel (dir.), La mondialisation au risque des travailleurs, Paris, L’Harmattan, 2008 : pp. 99-116.

Articles académiques

  • Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « Modifier le vivant pour sauver la planète ? Les raisons d’entreprendre en biotechs », Savoir/Agir, vol. 51, no. 1, 2020, pp.59-67.
  • Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « À quoi rêve la biologie de synthèse ? Légitimations et critiques de l’ "amélioration du vivant" », Socio, dossier « La technique y pourvoira ! », n°12, p. 49-72, 2019.
  • Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « La crise ne date pas d’hier. Enquêtes parmi les cadres et techniciens de recherche (2003-2007), Les Mondes du travail, n°12, 2012, pp. 49-64.
  • Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « Entretien avec Anselm Jappe : un regard iconoclaste sur la crise », Les Mondes du Travail, n° 12, novembre 2012, pp. 1-11.
  • Guyonvarch Mélanie, « De quoi le licenciement libère-t-il ? Considérations sur des salariés licenciés « heureux », éclairées par la critique du travail d’Hannah Arendt », Trajectoires, novembre 2012 (revue en ligne : https://trajectoires.revues.org/884)
  • Guyonvarch Mélanie, « L’investissement de soi au travail…lorsqu’on le perd », Communications, T. Pillon (dir.), « Travailler », n° 89, Seuil, 2011 : pp. 103-115.
  • Guyonvarch Mélanie, « Aux frontières de l’emploi, le reclassement. L’accompagnement social des salariés licenciés par des cabinets privés d’outplacement », Education Permanente, n°179, 2009-2 : pp.139-153.
  • Guyonvarch Mélanie, « La banalisation du licenciement dans les parcours professionnels. Déstabilisation ou recomposition des identités au travail ? », Terrains et Travaux, n°14, septembre 2008 : pp. 149-170.
  • Guyonvarch Mélanie, « La flexicurité à l’épreuve du licenciement. Conflits autour d’un plan de restructuration dans un groupe pharmaceutique en France », Revue Multidisciplinaire sur l’Emploi, le Syndicalisme et le Travail (REMEST), numéro spécial « Le conflit du travail : sa transformation et ses nouvelles formes de gestion et de régulation », vol.2, n°2, mai 2007 : pp. 65-88.

Autres articles

  • Guyonvarch Mélanie, Dossier « Motif personnel : un licenciement qui ne fait pas de vague », Revue de FO-Cadres, n° 169, octobre, 2017 : p. 9. (https://www.fo-cadres.fr/content/uploads/2012/02/1590_FO_Cadres_Lettre_169_BD.pdf).
  • Guyonvarch Mélanie, (avec G. Flocco et ali,) « À l’université, l’illusion numérique », Libération, 14 juin 2015, p. 21 (https://www.liberation.fr/societe/2015/06/14/a-l-universite-l-illusion-numerique_1329517).
  • Guyonvarch Mélanie, « Tous mobiles ? Rhétorique de crise et banalisation du licenciement », Notes de l’Institut européen du salariat (IES), 12 mai 2010 (https://www.ies-salariat.org/spip.php?article107 ).

Compte-rendus d’ouvrages

  • Recension de l’ouvrage La fabrique de l’employabilité, de L-M. Barnier, J-C. Canu et F. Vergne, in Formation Emploi¸ n°144, pp.181-188, 2018. https://journals.openedition.org/formationemploi/6791

  • Recension de l’ouvrage de Philippe Bihouix et Karine Mauvilly, Le désastre de l’école numérique. Plaidoyer pour une école sans écrans, La Dispute, 2016, in Formation Emploi, 2018.

    https://journals.openedition.org/formationemploi/5161

  • Recension de l’ouvrage de Lucie Tanguy, Enseigner l'esprit d'entreprise à l'école, La Dispute, 2014, in Formation Emploi, 2018. https://www.cairn.info/revue-formation-emploi-2018-1-page-255.htm?contenu=resume

  • Recension de l’ouvrage de Guillaume Carnino, L'invention de la science. La nouvelle religion de l'âge industriel, Seuil, 2015, in Les Mondes du travail, n° 19, 2017.

  • Recension de l’ouvrage de C. Plessis, S. Topçu, C. Bonneuil (dir.), Une autre histoire des « Trente Glorieuses ». Modernisations, contestations et pollutions dans la France d’après-guerre, La Découverte, 2013, in Les Mondes du travail, n°15, avril 2015.

  • Recension de l’ouvrage de François Jarrige, Techno-critiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences, La Découverte, 2014 in Les Mondes du travail, n°15, avril 2015.

  • Recension de l’ouvrage de Jacques Ellul, Pour qui, pour quoi travaillons-nous?, La Table Ronde, coll. La Petite Vermillon, 2013, in Les Mondes du travail, n°14, mars 2014.

  • Recension de l’ouvrage de Bénédicte Zimmermann, « Ce que travailler veut dire. Une sociologie des capacités et des parcours professionnels », Economica, 2011, in Nouvelle Revue du travail, 2013.

  • Recension de l’ouvrage de Rachel Beaujolin-Bellet et Géraldine Schmidt, Restructurations. Des recherches pour l’action, Vuibert, 2008, dans Les Mondes du travail, juin 2009.

  • Recension de l’ouvrage de Jean-Michel Saussois, Le capitalisme sans répit dans Les Mondes du travail, n°6, septembre 2008 : pp. 133-136.

  • Recension de l’ouvrage de Colette Bec, De l’Etat social à l’Etat des Droits de l’Homme, Rennes, PUR, 2007, dans Revue française des affaires sociales, n°1, janvier-mars 2008 : pp. 251-256.

  • Recension de l’ouvrage de Michel Dreyfus, Michèle Ruffat, Vincent Viet, Danièle Voldman (dir.), Se protéger, être protégé. Une histoire des assurances sociales en France, Rennes, PUR, 2006, dans Travail et Emploi, n°111, juillet-septembre 2007 : pp. 79-81.

  • Recension de l’ouvrage de Christophe Ramaux, Emploi. Éloge de la stabilité. L’Etat social contre la flexicurité, Paris, Mille et une nuits, 2006, dans Formation Emploi, n°97, janvier-mars 2007 : pp. 109-111.

Communications en colloques

  • Guyonvarch Mélanie et Glaymann Dominique, « Retour d’expérience sur le dispositif « Emploi Avenir Professeur. Une professionnalisation précoce au métier d’enseignant du primaire ou du secondaire » ?, Congrès de l’AREF, Symposium « Où en est la professionnalisation des formations universitaires en France ? », Bordeaux, 4 & 5 juillet 2019.

  • Guyonvarch Mélanie, « Les réactions des salariés face à la banalisation des licenciements : une adhésion sans attaches au travail. Séminaire « Conflictualités au travail », CMH, ENS Ulm, Boulevard Jourdan, 11 février 2019.

  • Guyonvarch Mélanie, « Les usages individuels et collectifs du droit en matière de licenciement », Colloque Droit et travail, influence réciproque. Une approche sociologique des relations entre droit et travail, RT 13 et RT 25 de l’AFS, Sciences-Po, Paris, 14 décembre 2018.

  • Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan, « Parier sur le vivant ? Place et sens du jeu en « biologie de synthèse », Colloque international La gamification de la société. Vers un régime du jeu, Maison de la recherche de l’université de la Sorbonne nouvelle, Paris, 6 décembre 2018.

  • Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan, « La biologie de synthèse, un domaine insaisissable ? Entre spécificités épistémologiques et interdisciplinarité », Colloque international du RUIPI Interculture : analyses défis et propositions à l’échelle globale. Contributions, réseaux, spécificités de contextes de langues françaises, Université Roma III, Rome, 8 et 9 novembre 2018.

  • Guyonvarch Mélanie, Flocco Gaëtan et Linhart Danièle, « Une impossible action collective des cadres ? », Journées Internationales de Sociologie du Travail, CNAM, 9 au 11 juillet 2018.

  • Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan, « Les imaginaires modernes du vivant : le cas de la biologie de synthèse », Colloque Les mythologies techniques et scientifiques : incursion dans les imaginaires modernes, 86e congrès de l’ACFAS, Université du Québec à Chicoutimi, 7 au 11 mai 2018.

  • Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan, « A sociological insight on synthetic biology », Ecole thématique, Avancées en biologie des systèmes et de synthèse, ISSB, Evry, 19 au 23 mars 2018.

  • Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan, « Des corps augmentés au corps effacé ? Les innovations technoscientifiques et le vivant », Colloque « Penser l’émancipation », Université Paris 8, 13-16 septembre 2017.

  • Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan et Baldeschi Christine, « Utilisation des Cellules Souches Pluripotentes pour la Thérapie Cellulaire Cutanée. Médecine régénérative et sciences sociales » Speed Speeches, Université d’Évry, le 4 mai 2017.

  • Guyonvarch, Mélanie « Défendre le travail ou le remettre à sa place? Quelques réflexions sur la valorisation du travail et ses critiques », RT 25, Congrès AFS 2015, « La sociologie, une science contre nature ? », Université Saint Quentin en Yvelines, 29 juin 2015.

Débats publics et valorisations

  • Conférence-débat sur l’Intelligence Artificielle, Questions d’actualité « Intelligence artificielle », Association Sciences citoyennes/ Les Petits Débrouillards, Collège Blaise Pascal, 13 avril 2018, Massy.

  • (avec F. Colomb et G. Flocco), discussion-débat sur le rôle de la sociologie et thèmes de société, Lycée du Parc des Loges, Evry, 15 janvier 2018.

  • (avec G. Flocco), discussion-débat « La question de la neutralité des sciences », MJC Combs-La-Ville, 21 décembre 2017.

  • Interviewé par Laëtitia Saavedra, France inter, pour l’émission « Secrets d’info », sur le « Ranking forcé chez Sanofi », 10 juin 2017

  • (avec G. Flocco), discussion-débat « Sommes-nous prêts à tout pour guérir ? », MJC Combs-La-Ville, 23 mars 2017.

  • (avec G. Flocco), discussion-débat « Les objets connectés », Sciences Essonne, Palaiseau, 24 février 2017.

  • (avec F. Colomb et G. Flocco), discussion-débat sur le rôle de la sociologie, Lycée Francisque de Sarcey, Dourdan, 3 février 2017.

  • (avec F. Colomb et G. Flocco), discussion-débat sur le rôle de la sociologie, Lycée du Parc des Loges, Evry, 12 janvier 2017.

  • (avec G. Flocco), discussion-débat Les Café du gène de Genopôle, Boissy Saint Antoine, 8 novembre 2016.

  • (avec G. Flocco), discussion-débat « Les objets connectés », Sciences Essonne, Brétigny-Sur-Orge, 17 juin 2016.

  • (avec F. Colomb et G. Flocco), discussion-débat sur le rôle de la sociologie, Lycée du Parc des Loges, Evry, 7 avril 2016.

  • ( avec G. Flocco et ali, « À l’université, l’illusion numérique », Libération, 14 juin 2015, p. 21.

  • (avec L. Chelly, G. Flocco et D. Linhart), « Un nouveau rapport au travail et au hors-travail des cadres aujourd’hui », Options, n° 569, septembre 2011, p. 5-6.

Enseignements

  • Sociologie du travail et de l'emploi (CM, L2)

  • Sociologie des sciences et des techniques (CM, L3)

  • Sociologie du corps et des biotechnologies (CM, L3)

  • Systèmes éducatifs et de formation (CM et TD, M1)

  • Sociologie du travail et de l'emploi (CM, M2, Ingénierie de la formation professionnelle)

  • Séminaires de méthodologie de recherche (TD en L3, M1 et M2

Responsabilités

  • Responsable de la Licence de sociologie, Université d'Évry

  • Co-responsable de la double licence Histoire Sociologie, Université d'Evry

  • Responsable de la L3 sociologie, coordination pédagogique, Université d’Evry

  • Co-animation d’une licence bidisciplinaire Sociologie-Histoire à l’université d’Evry

  • Co-animation d’un parcours ESP « Enseignement et Sciences Pluridisciplinaires » en L3 sociologie.

Formation et parcours

  • Depuis septembre 2012 : Maître de conférences en sociologie, Chercheur au laboratoire Centre Pierre Naville, Université d’Evry Val d’Essonne.

  • 2009-2012 : Maître de conférences en sociologie, Chercheur au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (ERASE – Metz), Université de Lorraine (campus de Metz). Membre associé à la Chaire« Mutations Innovations Anticipations » à l’IAE Paris (GREGOR).

  • 2008 : Thèse de doctorat de sociologie : « Une sociologie du licenciement dans les entreprises "gagnantes". Banalisation de la gestion du licenciement et déstabilisation du rapport au travail des cadres, managers et techniciens » (510 pages), Sous la direction de Danièle Linhart (GTM, Université Paris Ouest) et Jean-Pierre Durand (CPN, Université d’Évry Val d’Essonne). Soutenue le 18 novembre 2008 à l’Université d’Évry-Val-d’Essonne devant un jury composé de : Rachel Beaujolin-Bellet (Professeur de Gestion des Ressources Humaines, Reims Management School), François Dubet (Professeur de Sociologie à l’Université Bordeaux II, Directeur d’études à l’EHESS, Président), Jean-Pierre Durand (Professeur de Sociologie à l’Université d’Évry-Val-d’Essonne, Co-directeur), Danièle Linhart (Directrice de recherche au CNRS, Co-directrice), Serge Paugam (Directeur d’études à l’EHESS, Rapporteur), Olivier Schwartz (Professeur de Sociologie à l’Université Paris Descartes, Rapporteur). Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. 

  • 2004 : Agrégée de Sciences Economiques et Sociales

  • 2000-2004 : Diplômée de l'ENS Cachan

    Mise à jour : juillet 2021