Gaëtan Flocco

Maître de conférences, Enseignant-chercheur

Domaines d’expertise


  • Sociologie des sciences et des techniques
  • Sociologie du travail et des entreprises

Thèmes de recherche


  • Travail des chercheurs en biotechnologies
  • Imaginaires et idéologies techniques et scientifiques
  • Consentement au travail des cadres et ingénieurs
  • Capacités critiques et « résistances » des cadres et ingénieurs

Publications


Ouvrages, directions d’ouvrages et de numéros de revue

  • avec Laurent Willemez (coord.), dossier thématique « Travailler dans le droit », La nouvelle revue du travail [En ligne], 17 | 2020, mis en ligne le 01 novembre 2020, URL : https://journals.openedition.org/nrt/6921 ; DOI : https://doi.org/10.4000/nrt.6921
  • avec Frédéric Mougeot et Clément Ruffier, Le travail des dominations. De l’emprise aux résistances, Toulouse, Octarès, 2019.
  • Des dominants très dominés. Pourquoi les cadres acceptent leur servitude, Paris, Raisons d’Agir, 2015.

Articles dans des Revues à Comité de lecture

  • avec Mélanie Guyonvarch, « Participer ou pas ? (Re)mettre en question l’édition du génome face à ses promoteurs », Zilsel, n° 9, octobre 2021, pp. 367-396.
  • avec Mélanie Guyonvarch, « Modifier le vivant pour sauver la planète ? Les raisons d’entreprendre en biotechs », Savoir/Agir, vol. 51, n° 1, 2020, pp. 59-67.
  • avec Mélanie Guyonvarch, « À quoi rêve la biologie de synthèse ? », Socio, n° 12, 2019, pp. 49-72.
  • « Les cadres et l’idéologie managériale : entre méconnaissance et mystification », Savoir/Agir, vol. 40, n° 2, 2017, pp. 29-36.
  • avec Pierre Lantz, « Associer science et politique », L’Homme et la société, vol. 201-202, n° 3, 2016, pp. 29-50
  • « Vers une lutte des cadres ? », L’Homme et la société, vol. 195-196, n° 1, 2015, pp. 197-221.
  • avec Jean-Pierre Durand, « Controverses » avec François Dubet, Michel Lallement et Danièle Linhart, « Clairvoyance ou aveuglement des travailleurs : qu’en disent les sociologues ? », La nouvelle revue du travail [En ligne], 5 | 2014, mis en ligne le 02 novembre 2014. URL : https://nrt.revues.org/1999

Chapitres dans des ouvrages collectifs

  • avec Lucie Goussard et Sébastien Petit, « Les ingénieurs face aux transformations des systèmes productifs. Des réactions contrastées aux légitimations partagées », in A. Derouet et S. Paye, Les ingénieurs, unité, expansion, fragmentation. La production d’un groupe social. Tome 1, Paris, Classiques Garnier, 2018, pp. 275-293.
  • avec Mélanie Guyonvarch, « Points de vue éthiques sur la biologie de synthèse. La « marche du progrès » en question », in Emmanuel et François Hirsch, Les nouveaux territoires de la bioéthique. Traité de bioéthique IV, Érès, 2018, pp. 307-317.
  • « Introduction Partie I : Invisibilisation, (non) reconnaissance et figures du client » in O. Cléach, J.-P. Durand et G. Tiffon, Invisibilisations au travail. Des salariés en mal de reconnaissance, Toulouse, Octarès, 2017, pp. 29-34.
  • « Hierarchical relationships and conflicts in skilled sectors: the case of managers in French industry », in V. Pulignano, H.-D. Köhler and P. Stewart (edit.), Employment Relations in an Era of Change. Multi-level Challenges and Responses in Europe, Brussels, ETUI, 2016, pp. 97-113.
  • « Les résistances d’en haut. Portées et limites de la rébellion des cadres à l’heure du néo-capitalisme », in V. Cohen V. et J. Calderon (dir.), Qu’est-ce que résister ? Usages et enjeux d’une catégorie d’analyse sociologique, Lille, Presses du Septentrion, 2014, pp. 85-95.

Actes de colloques

  • avec Mélanie Guyonvarch, « Une autre façon de faire de la science ? Déconstruire l’amélioration du vivant », in M. Geat (dir.), « Interculture : contributions, réseaux, spécificité des contextes francophones », Le Ragioni di Erasmus, n° 6, Roma, Roma Tre Press, dicembre 2021, pp. 131-142.
  • « La pluridisciplinarité au service de la critique » in M. Bresson, J. Cartier-Bresson, M. Hirschorn, Sociologues et économistes face à la demande de savoirs. Participation et contournements, Cachan, MSH Paris-Saclay éditions (Actes 4), 2019, pp. 215-231.
  • « Le rapport au travail des cadres en France. Réalisation de soi et croyances managériales », in M. Geat (dir.), « Infanzi, arti, lavoro : confluenze educative », Le Ragioni di Erasmus, n° 2, Roma, Roma Tre Press, marzo 2019, pp. 169-184.

Comptes rendus d’ouvrages

Enseignements


  • CM « Travail et pouvoir », L3 sociologie, Université d’Evry-Paris-Saclay
  • CM « Sociologie du travail », M1 Sociologie, Université d’Evry-Paris-Saclay
  • CM « Cadres et outils managériaux », M2 Conseil et Intervention dans le Travail et les Entreprises (CITE), Université d’Evry-Paris-Saclay
  • CM « Sociologie générale », M2 Conseil et Intervention dans le Travail et les Entreprises (CITE), Université d’Evry-Paris-Saclay
  • CM « Controverses sociologiques », M2 mention sociologie (parcours Image & Société, IFORE, GINSENG et CITE), Université d’Evry-Paris-Saclay
  • CM « Sociologie des cadres et des managers », M2 Travail, Expertise, Organisations (TEO) – Conduite du changement, Université Versailles-Saint-Quentin-Evelyne/Paris-Saclay
  • Encadrement de mémoires en L3, M1 et M2 sociologie Université d’Evry-Paris-Saclay

Responsabilités dans l’université


  • Responsable du Master Pro Conseil et Intervention dans le Travail et les Entreprises (CITE), Université d’Evry-Paris-Saclay